BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

25ème anniversaire de l’Uemoa : «De janvier à mai 2019, des appuis financiers de 900 millions FCFA aux Etats», dixit Komlan Agbo

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a célébré cette année ses 25 ans d’existence. Après la commémoration intervenue au plan régional en janvier 2019, c’est au tour du Bénin de célébrer cet anniversaire, le vendredi 21 juin 2019, à Cotonou.

Les festivités entrant dans le cadre des 25 ans d’existence de l’Uemoa ont été marqué par deux événements majeurs au Bénin. Il s’agit d’un programme d’activités qui a été déroulé dans la matinée du vendredi 21 juin, de 8 heures à l’après-midi d’une part et dans la soirée d’autre part.

En effet, la représentation de l’Uemoa au Bénin a démarré les festivités par une journée portes ouvertes organisée à son bureau de représentation sis dans la cité Cen-Sad à Cotonou. L’occasion a été ainsi donnée au public de visiter les locaux où des stands ont été aménagés pour renseigner sur l’institution, ses attributions, réalisations et autres perspectives.

«J’ai entendu dire qu’il y a une journée portes ouvertes ici et je suis venu voir. C’est une bonne initiative car il y a des choses que je ne savais pas et que j’ai découvertes au niveau des stands», a confié Alain Godonou, responsable d’une association de producteurs. De même, des jeux radiophoniques ont été réalisés pour le bonheur des auditeurs qui sont repartis avec plein de cadeaux.

Un dîner de presse pour présenter les réalisations

La seconde partie de cette célébration a été un dîner de presse. Le président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa a saisi l’occasion pour s’adresser aux hommes des médias afin que ceux-ci fassent le relai auprès des populations.

Après un bilan satisfaisant, Alassane Ouatara a renseigné sur les défis auxquels l’institution est appelée à faire face ainsi que des pistes de solutions.

«Les agrégats économiques et budgétaires des pays de l’union se sont considérablement améliorés avec notamment les taux de croissance de plus de 6% dans l’union au cours des cinq dernières années atteignant le seuil de 9 et 10% dans certains Etats membres… un taux d’inflation modéré, un endettement et un déficit budgétaire bien maitrisé», a-t-il renseigné.

Selon Alassane Ouatara, les réformes engagées dans l’Uemoa ont permis de favoriser l’investissement privé et d’améliorer l’environnement des affaires ainsi que l’accès des populations à l’éducation, à l’eau portable et à l’électricité.

Ensuite, les invités à ce dîner de presse ont eu droit à la projection d’un documentaire sur les 25 ans de l’Uemoa. S’en est suivie l’allocution du représentant résident de l’Uemoa au Bénin, Komlan Agbo et du représentant du ministre de l’Economie et des finances, Jean Claude Mayaba.

A en croire Komlan Agbo, l’Uemoa est citée comme modèle d’intégration réussie en Afrique. Et pour cause, elle a réalisé d’importants chantiers au cours des 25 années d’existence.

Au Bénin, cela a été le cas dans les domaines de la gouvernance économique et de la convergence. Et l’Uemoa n’entend pas s’arrêter en si bon chemin, car les chiffres renseignent que l’institution s’améliore quotidiennement. «Il y a eu une réalisation de 98,15 % contre 2017 65 %», en 2017 a renseigné Komlan Agbo.

Dans le domaine du marché commun regroupant la fiscalité, l’intérieur, la concurrence, le régime préférentiel communautaire et la libre circulation, le taux de réalisation est de 69,10% en 2018 contre 62 % en 2017.

Pour les réformes sectorielles, incluant l’ensemble des domaines d’intervention de l’Uemoa, le taux de réalisation est de 83, 30% contre 63,01% en 2017. S’agissant des programmes et projets communautaires, certains sont déjà exécutés et d’autres en cours. Ils englobent les domaines ci-après : agriculture, eau, assainissement, développement humain, énergie, transports, industrie et artisanat, selon les propos de Komlan Agbo.

En dehors des programmes et projets réalisés, il y a des appuis fi nanciers et directs que la commission de l’Uemoa accorde aux Etats. De janvier à mai 2019, le coût global est élevé à 900 millions FCFA. L’Uemoa a été créée en 1994. Son 25ème anniversaire avait été célébré sur le plan régional le 10 janvier 2019 à Ouagadougou autour du thème : «25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens».

Créée le 10 janvier 1994 à Dakar, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) compte 08 Etats membres à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, tous liés par l’usage d’une monnaie commune FCFA, et bénéficiant de traditions culturelles communes.

Elle a pour mission la réalisation de l’intégration économique des États membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé. L’UEMOA couvre une superficie de 3 506 126 km2 et compte 120,2 millions d’habitants. Le taux de croissance du PIB, à prix constant, est de 6,7% en 2017.

Par Nafiou OGOUCHOLA

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.