BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Après son congrès extraordinaire de sa mise en conformité : Gilbert Makou rend hommage au PCB

Conformément à la nouvelle charte des partis politiques, le Parti Communiste du Bénin (PCB) a tenu, ce samedi 09 février 2019, son congrès extraordinaire de sa mise en conformité à cette nouvelle mesure électorale. Philippe Noudjènoumè, 1er secrétaire exécutif du Parti communiste du Bénin (PCB), a fait un diagnostic sans complaisance de la prise des lois portant charte des partis politiques et code électoral. Pour l’analyste Gilbert Makou, c’est le seul parti qui a mis à nu toutes les magouilles et la mauvaise gestion de la chose publique depuis 1976. Lisez plutôt !

Mon opinion sur le Parti Communiste du Bénin

Point n’est besoin d’être un imminent stratège politique pour lire le jeu des partis en occurrence les partis politiques de l’opposition actuelle.

Je me disais simplement que si la coalition est une étape importante dans la marche vers le pouvoir, le Parti Communiste du Bénin ne réussit pas à bien l’appliquer à chaque étape décisive de l’histoire du Bénin.

C’est un parti qui a fossoyé et terrassé tous les régimes depuis l’autocratie de Kérékou I. Il le fait si bien que cette fois-ci, malgré son soutien tactique à Patrice Talon en 2016, il a contribué à le mettre à nu en à peine deux ans de gestion.

Pourtant, le nom du Parti Communiste du Bénin n’est même pas mentionné quand on parle de l’opposition aujourd’hui au Bénin. Tout simplement parce que les illusionnistes sont convaincus qu’après le 28 avril 2019, ils prendront le contrôle du pays et obligé Patrice Talon à revoir et à négocier la gestion du pays. Donc, il faut s’éloigner du PCB. Car le PCB, ce n’est pas un parti de revanche pour bouffer à son tour.

C’est un parti qui exige toujours la probité, le contrôle de la gestion à tous les niveaux, la destitution des gestionnaires délinquants et le jugement de tous les criminels de tous acabits. Impossible d’aller au pouvoir avec ce parti. Impossible de partager le pouvoir avec ce parti. Tout sauf ça. Et c’est ceci qui explique cela.

• Ce qui manque au Parti Communiste du Bénin est évident et élémentaire. Le PCB n’a jamais réussi à devenir un vrai parti de masse. C’est sa SEULE faiblesse. Et LA pire dans la marche vers la prise de pouvoir.

• Il n’a pas su le devenir sinon très partiellement avec les travailleurs et les étudiants. Sa faiblesse, la principale à mon avis, est de n’avoir pas réussi à devenir un parti de masse pour la prise de pouvoir.

• Le PCB veut TOUJOURS amener les masses à prendre le pouvoir et mettre en place ses digne fils probes. Le PCB ne voulant pas utiliser les masses pour prendre le pouvoir, inspire, éclaire et guide les masses dans leur marche pour rendre le pouvoir.

• Je pense que le PCB est encore plus un parti d’avant-garde qu’un parti de masse. Ce qui manquent à nos politiciens c’est cette conviction personnelle, croire dur comme fer à ses idéaux et donner même sa vie pour ses idéaux.

• Dans l’histoire politique du Dahomey puis Bénin, il n’y a donc jamais eu des hommes politiques de cette trempe ou plus justement de cette catégorie.

• Au Bénin, les politiciens se succèdent au palais de la Marina et à l’hémicycle mais les attitudes ne changent pas, les comportements sont toujours les mêmes. L’homme politique béninois depuis la nuit des temps agit de la même façon à la recherche de la fortune et du gain personnel sans se soucier du bien-être du bas peuple : cela est la seule constante dans l’arène politique béninoise. Les alliances se font et se défont en suivant le vent du pouvoir et la transhumance ou reniement de valeurs personnelles est un commun chez la classe politique béninoise.

• Redevenons les béninois d’antan, ce béninois reconnu à l’échelle internationale comme un citoyen jaloux de la chose publique, un leader orgueilleux de sa réputation et de sa fierté, une classe politique dévouée pour la cause des plus démunis, des sans voix et pour la construction du Bénin à l’image des premiers dirigeants de ce pays, qui étaient connus pour leur engagement sans condition.

Gilbert MAKOU

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.