BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Avenir de mon Bénin

Le Bénin va célébrer sa 59ème fête d’indépendance. Contrairement aux années antérieures, cette fête nationale intervient dans un contexte un peu particulier, celui d’une histoire heurtée. Cette dernière est faite à la fois d’épisodes politiques violents et de pages économiques plus sombres. Mais comment sortir de cette impasse désormais en fil continu à l’occasion de cette fête d’indépendance du Bénin? Analyse dans l’exercice de l’éditorial du jour.

L’histoire ne se découpe pas, elle est un tout. Mais depuis les législatives du 28 avril 2019, un scrutin marqué par l’absence des partis politiques de l’opposition et des violences sur toute l’étendue du territoire national, la cohésion politique et sociale, ciments de la Nation, sont compromises.

En effet, la démocratie béninoise, l’une des plus dynamiques du continent africain, a été mise à mal par toutes sortes d’intolérances et excès qui sont sur le point de la menacer. Et depuis le 28 avril dernier, dans ce continuum de cette histoire qui rompt les équilibres et menace la Nation et son développement, il urge donc de poser des actes forts. Et c’est ici que Patrice Talon a un rôle éminemment important à jouer. Que veut-il pour son pays, lui qui a profité de la naïveté de ses compatriotes (pour reprendre ses propres termes pendant la campagne présidentielle de 2016) ? Que peut-il encore pour son pays à moins de deux ans de la fin de son mandat ? Question à qui de droit.

Et dans la droite ligne de ces problématiques, son l’allocution présidentielle de ce soir dans le cadre du 1er août 2019, est très attendue. Les béninois auront l’occasion de mieux apprécier le sens à donner à la direction du pays non pas par esprit de forfanterie, mais pour affirmer les grands marqueurs.

Par le passé, cette fête du 1er août était marquée par beaucoup de ferveur avec en prime des moments de rayons de soleil. Mais il se fait que cette fois-ci, les valeurs de démocratie, de cohésion politique et sociale qui se sont étiolées dangereusement vont gâcher la fête.

Et c’est pour cela que cette date fatidique doit interpeller le régime de la ‘’Rupture’’ qui après trois ans de gestion et à moins de deux ans de la fin de son mandat, doit nous dire la direction politique, économique et sociale à suivre pour un développement harmonieux de ce pays. Pour cela Patrice Talon doit donner des gages.

D’abord, avec cette crise politique qui découle des législatives exclusives, il revient au régime actuel de faire en sorte que ses actes de gouvernance s’inscrivent dans une logique collective et non individualiste. Face à ces échecs qui sont patents sans porter des jugements hâtifs, il urge que cessent les ‘’mesquineries’’ pour reprendre cette expression de Jean-Baptiste Placca de RFI contre ceux qui réussissent et qui méritent la reconnaissance.

Aussi, après les législatives exclusives et la violence qui en a découlé, le régime du ‘’Bénin révélé’’ ne doit-il pas cesser d’ériger son intolérance, son repli sur soi, ses aprioris et ses préjugés, qui depuis 2016, ferment nos horizons, dénaturent notre pays et vident de son sens cette belle notion de la démocratie et du vivre ensemble harmonieux ?

Dès lors avec ce 1er août, que le régime du ‘’Bénin révélé’’ comprenne que c’est ensemble que nous réaliserons et que nous bâtirons des projets pour l’avenir. La force de ce pays, ne peut être que collective. Bonne fête à tout le peuple béninois.

Et bonne fête également à toute l’équipe du journal ici au pays sans oublier l’ensemble des correspondants (surtout Esther Lare, qui vient de nous rejoindre en tant que correspondante au Gabon). Aujourd’hui, il y a exactement deux ans que votre journal est passé de magazine au quotidien pour mieux vous servir.

Par Titus FOLLY

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.