BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Bénin: l’ancien ministre Candide Azannai prône la non violence

Pour dire non à la destruction des acquis démocratiques l’ancien ministre de la défense, Candide Azannai opte pour des actions pacifiques. C’est du moins l’un des points de la conférence de presse qu’il a organisé ce lundi 10 juin à Cotonou.

Candide Azannai explique que la résistance est inévitable. Et pour cause, l’actuel locataire de la Marina pose des actes qui enlisent la démocratie.

En effet, l’ancien ministre estime que les auteurs des tueries du 1er et 2 mai dernier doivent subir les rigueurs de la loi.

«Dans l’armée, l’usage de l’arme nécessite un ordre» a-t-il soutenu. A cet effet, le chef d’état major de l’armée de terre et le directeur de cabinet militaire du chef de l’Etat doivent s’expliquer a-t-il laissé entendre.

En ce qui concerne la forme de la résistance, il prône la non violence.

Dans cette veine, il a annoncé que Guy Mitokpè n’est pas auteur des évènements du 1er et du 2 mai dernier. Il n’a pas manqué de répondre à la convocation du juge Kodjo ni n’est hors du pays a-t-il clamé avant que le député ne se montre à l’assistance.

Par Mechac J. AHODI

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.