BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Bénin : le gouvernement et le peuple béninois rendent hommage à Fiacre Gbedji

Le gouvernement et le peuple béninois rendent un hommage mérité à Fiacre Gbédji, le guide béninois tué lors de l’enlèvement des deux touristes français dans le parc de la Pendjari.

Le 1er mai, alors qu’il accompagnait Patrick Picque et Laurent Lassimouillas en safari dans le parc national et touristique de la Pendjari, Fiacre Gbédji a été sauvagement tué par des jihadistes, qui se sont ensuite enfuis vers le Burkina Faso voisin, avec les deux touristes français.

La dépouille du guide a été retrouvée trois jours plus tard, dans un état extrêmement détérioré par les vautours.

«Nous avons encore plus mal parce qu’il n’a pas eu le droit à un sépulcre. Fiacre n’a même pas pu être enterré dignement», regrette son frère.

«Une perte énorme dans ce pays»

Il faisait partie de la trentaine de guides accrédités pour conduire les touristes à travers ce parc de 4 700 km2, et était «l’un des meilleurs», précise le directeur de la Pendjari, James Terjanian, très touché lui aussi et ému par cette disparition. «C’est une perte énorme dans ce pays» dit-il.

Il avait emmené les deux hommes le long de la rivière Pendjari, asséchée à cette période de l’année, «où il y a des mares et où les animaux viennent s’abreuver», relate l’un de ses collègues. La rivière partage le Bénin, jusque-là épargné par tout risque terroriste et qui n’a jamais connu le moindre conflit dans son Histoire, et le Burkina Faso, pays lui aussi très fréquenté par les touristes européens, mais gangréné par les groupes jihadistes depuis quelques années.

Fiacre Gbédji, d’une trentaine d’années, s’était tourné vers le tourisme dès la fin de ses études secondaires, «par passion», explique l’un de ses amis. Il travaillait d’abord comme chauffeur, puis s’est spécialisé comme guide, dans la région de Natitingou et de la Pendjari, à plus de 650 kilomètres de la capitale économique, Cotonou.

«Son premier trait caractéristique c’est le don de soi pour les autres», poursuit son ami, qui le décrit comme quelqu’un de «très humble, très serviable, et très disponible».

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

1 COMMENTAIRE
  1. Pierrot dit

    Le gouvernement rend hommage en faisant quoi?? Bavarder sur les réseaux sociaux et télévisions ? C’est comme ça qu’on rentre hommage ?? Vous n’avez pas honte de mentir.
    Si les Français n’avaient pas parlé de lui comme un héros, aucune autorité n’allait même parler de lui. La preuve est que vous-même n’avez pas parlé de sa perte dès les premiers jours.
    L’écrivain Elysé GODO a tout dit déjà dans sa citation qui dit : <>

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.