BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Campagne agricole 2019-2020 : vers une autosuffisance alimentaire dans le Borgou

La campagne agricole 2019-2020 démarre avec les pluies qui ont commencé à s’abattre sur le département du Borgou. A la direction départementale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, toutes les dispositions sont prises pour une bonne conduite de cette campagne en vue de l’atteinte des prévisions et les producteurs peuvent déjà commencer les semis à cycle court. C’est l’assurance donnée par Khalifa Bori Bata Yérima, directeur départemental de l’agriculture du Borgou.

Avec les récentes pluies qui ne sont plus accidentelles à en croire le directeur départemental Borgou de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Khalifa Bori Bata Yérima, les producteurs ont l’assurance qu’ils peuvent commencer les semis à cycle court. Ces cultures selon ce directeur permettent de pallier aux difficultés liées à la période de soudeur qui affectent nombre de producteurs.

Ainsi, les producteurs profitent de celles-ci pour trouver de la nourriture qui leur permet d’entamer les grands travaux. Ces cultures sont entre autres, le maïs à cycle court (45 jours), les légumineuses, le niébé. Le directeur départemental a rassuré que le gouvernement a déjà pris toutes les dispositions en mettant à temps les intrants agricoles qu’ils soient coton ou vivriers à la disposition des producteurs.

Aussi a-t-il souligné, un contrôle strict est opéré au niveau de tous les importateurs des produits phytopharmaceutiques en vue de détecter et de saisir les produits tout venant qui constituent la plupart du temps un frein à la rentabilité agricole.

Pour le Ddaep Borgou, l’option du gouvernement est de passer à l’intensification agricole à travers la fertilisation des sols en vue d’améliorer les rendements.

En outre, l’autorité a rassuré que beaucoup d’actions se mènent déjà dans ce sens à travers son ministère en collaboration avec les producteurs et les partenaires au développement dans la gestion de la fertilité des sols.

Objectifs de la campagne 2019-2020 en termes de superficie à emblaver en hectare dans le Borgou.

Selon Khalifa Bori Bata, le Borgou envisage atteindre 327 958 hectares de superficie emblavée pour les cultures vivrières dont 145 749 hectares pour les céréales, 99 003 pour les racines et tubercules et 83216 hectares pour les légumineuses dont les prévisions par commune sont les suivantes.

Par Noël Y. TETEGOU (Br. Borgou-Alibori)

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.