BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Certificat de conformité : Talon et Lafia coincés et contraints de donner les documents

Au sujet du certificat de conformité, la stratégie du gouvernement du ‘’Nouveau départ’’ n’a pas marché. Patrice Talon et Sacca Lafia qui voulaient intimider et sommer les partis de l’opposition à se soumettre à leurs injonctions et autres impératifs, n’ont pas pu atteindre leurs objectifs.

«Gardez votre pomme. C’est encore un fruit vert», disent ouvertement les partis de l’opposition à Patrice Talon et à Sacca Lafia en ce qui concerne le certificat de conformité. C’est donc un revers cuisant pour ces autorités gouvernementales qui avaient tout prévu, sauf l’issue de la résistance.

En effet, les partis de l’opposition ne se sont pas soumis à la traque impitoyable érigée en système de gouvernance par la ‘’Rupture’’ en ce qui concerne le certificat de conformité.

En effet, après les escales du palais de la Marina et du ministère de l’Intérieur, les formations de l’opposition, les yeux écarquillés de vigilance, ont refusé d’arrondir les angles avec le gouvernement pour prendre leur certificat de conformité dans des conditions déconcertantes.

L’Union sociale libérale en tête de peloton et les autres sont donc restés fermes. Ils n’ont pas cédé pas au chantage de Patrice Talon et de son ministre de l’Intérieur, Sacca Lafia, en ce qui concerne la délivrance du certificat de conformité. Pour l’ensemble de ces formations, les injonctions et les impératifs avant la délivrance des actes légaux de leur parti sont inadmissibles.

Au regard de l’intransigeance des partis de l’opposition que feront Patrice Talon et Sacca Lafia ? Vont-ils laisser la situation pourrir ou vont-ils repenser leurs stratégies ? Quelle sera la prochaine étape? Une nouvelle rencontre à la présidence de la République pour reprendre langue avec écuries politiques concernées ? Ou laisseront-ils la situation pourrir jusqu’à la veille des municipales et communales avant de sortir un autre numéro de cirque dont la ‘’Rupture’’ a le secret ?

Selon des sources proches du dossier, quand les partis politiques de l’opposition ont claqué la porte au ministère de l’Intérieur le 18 juillet dernier, le chef de l’Etat qui n’avait pas prévu cette réaction des opposants, a fait des pieds et des mains pour les rencontrer dès le lendemain pour une nouvelle rencontre. Les partis de l’opposition qui ont été assez floués n’en voulaient pas. Patrice Talon s’est donc ravisé.

Les ténors politiques du ‘’Bénin révélé’’, ont les jambes lourdes de plomb surtout que le léger certificat de conformité devient un poids lourd pour eux. La seule issue qui s’offre à eux désormais, c’est qu’ils doivent s’activer pour sortir rapidement un autre carnet de croquis. Visiblement, c’est l’histoire des arroseurs, arrosés.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

1 COMMENTAIRE
  1. Mariusben dit

    Du n’importe quoi! Ce sont les partis d’opposition qui vont faire la loi au Bénin. S’ils ne veulent pas se constituer conformément aux lois de leur pays, ils auront les yeux pour pleurer. Le Bénin est un Etat de droit. Tout le monde doit observer la loi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.