BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Chronique du jour – Gladys Kazadi : un modèle d’intelligence

Je ne connais cette personne ni d’Adam, ni d’Eve. Elle n’est pas béninoise non plus ! Mais elle est africaine, congolaise plus précisément ! c’est une femme et son cas, ma foi, mérite qu’on y accorde de l’attention.

Elle est belle, elle est jeune, elle est cultivée et intelligente. Elle est déterminée et engagée. Elle est ambitieuse et battante. Elle s’appelle Gladys KAZADI. vous avez peut être déjà lu ou entendu son nom quelque part dernièrement. Ou pas !

Âgée de 25 ans seulement ,Gladys KAZADI puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est depuis le 26 Mai dernier, la plus jeune des 89 députés élus ou réélus qui siegeront à bruxelles.

Elle a été elue ,pour le compte du parti politique Centre Démocrate Humaniste CDH, (06 ème siège) avec 2088 voix, dans la circonscription électorale de Berchem-Sainte-Agathe, l’une des 19 communes de Bruxelles.

Une élection qui n’est ni un cadeau du père Noël, ni une faveur, mais plutôt une victoire méritée par la jeune et nouvelle députée belge et congolaise à la fois, qui, consciente du chemin à faire et de la destination visée a tôt fait de ménager sa monture.

En effet, l’honorable Gladys KAZADI est diplômée d’un Master en Relations Internationales et d’un bachelor en sciences politiques, respectivement obtenus à l’université catholique de Louvain et à l’université Saint-Louis de Bruxelles. “Le processus de réconciliation comme vecteur de pacification au lendemain de conflits intercommunautaires (Cas de Kivu).” est le titre de son mémoire de fin d’études pour le master.

C’est au sein du parti CHD par lequel elle vient d’être élue députée qu’elle a fait ses premiers pas en politique en 2015, et puis pour un bon début, a été élue conseillère communale à Berchem-Sainte-Agathe en 2018, juste après ses études en sciences politiques. Elle n’avait alors que 24 ans !

Elle est également la collaboratrice de Céline FREMAULT, ministre de logement, de la qualité de vie, de l’environnement, de l’aide aux personnes et des personnes handicapées. De juillet 2017 à juin 2018, elle a également été secrétaire générale des étudiants démocrates humanistes.

Vous l’avez remarqué ? Il y a le mot humaniste ou une tendance “Humanitaire” dans le groupe d’étudiants, le parti, etc… Où Gladys kazadi a évolué. Ne considérez pas cette remarque comme un hasard puisqu’elle même affirme ceci : “Je suis humaniste dans l’âme.”.

Ensuite, son père et sa mère qui travaillent dans le domaine de l’aide aux personnes ont certainement su lui inculquer les valeurs d’humanisme, de solidarité et de soutien. Des valeurs auxquelles, elle essaie de rendre justice chaque jour. Tenez ! Elle a aussi obtenu son brevet d’animatrice pour enfants.

Au cours de la préparation pour se présenter à l’élection législative et à l’approche de la grande date, Gladys KAZADI n’a jamais baissé les bras. C’est à travers sa force, son courage ,sa détermination et son mental d’acier qu’elle a posté plusieurs messages via les réseaux sociaux. Des messages comme “Je ne lâche pas l’affaire”, “Je suis plus que jamais prête.”.

Après avoir parcouru ces lignes dédiées à l’histoire de Gladys ,on a envie de dire qu “Il n’en faut pas beaucoup !” pour accéder à ce genre de postes et de succès ! Et pourtant, il en faut beaucoup, croyez moi !

A mon humble avis ,il faut pouvoir allier un parcours universitaire, professionnel, intéressant, il faut avoir une culture générale fournie, il faut être ambitieux, et se donner les moyens d’y arriver, il faut avoir confiance en soi et en l’avenir, cultiver l’ouverture d’esprit, il faut avoir des principes et être rigoureux envers soi même et puis ajouter des valeurs telles que la morale, la bonne éducation, l’humanité et la sensibilité, pour prétendre réussir comme celle dont nous parlons aujourd’hui.

Au Bénin, de grands efforts sont en train d’être faits sur le terrain afin que les jeunes et les femmes soient plus présents et actifs en politique et dans les grandes instances decisionnelles mais, les résultats ne sont pas encore concluants! En tout cas, pas totalement.

Toujours est-il que l’élection de la jeune Gladys KAZADI au parlement de Bruxelles, appuie sur la problématique de la participation de la jeunesse et de la gent féminine à la politique tant au Bénin, qu’en Afrique.

Que ce genre d’événement nous motive et constitue des exemples, des modèles, susceptibles de nous faire également relever ce défi pour des combats harmonieux et des victoires qui porteront encore plus haut le flambeau du Bénin.

Par Anita MARCOS

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.