BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Chronique du jour – Romuald Wadagni : lorsque “avoir le coeur à l’ouvrage” paie !

Il n’est pas permis à tout le monde d’avoir sa signature apposée au bas d’un billet de banque. Et je crois d’ailleurs que j’ironise quand je nomme “Tout le monde ” puisque c’est carrément un événement ! (Rires) Et puis… Entre nous! Tout le monde ne peut pas vraiment y prétendre ! Romuald Wadagni, lui est le président du conseil des ministres de l’UEMOA depuis Juin 2018. Et vous? (Sourire).

On pourrait à ce titre dire de Romuald Wadagni, l’argentier national bien sûr, qu’il est un “Sacré veinard”, comme pour désigner un chanceux! Mais, il vaudrait mieux reconnaître ses mérites à ce jeune et dynamique ministre de l’économie et des finances.

Une chose en entrainant une autre et donc le travail bien fait et “Réglo” (Permettez moi d’utiliser ce terme) aboutit souvent, pour ne pas dire toujours, à un franc succès et à la reconnaissance de la compétence dans tel ou autre domaine.

Ce n’est donc pas pour rien que Romuald Wadagni a par exemple été primé comme étant le meilleur ministre des finances de l’Afrique lors de la 13 ème édition de l’African Banker Awards le mardi 11 Juin 2019 à Malabo, qu’il a également été reconnu et désigné “Meilleur ministre africain” au titre de l’année 2018 par le magazine financial Afrik à l’occasion des “Financial Afrik Awards” au cours de l’an 2018 ; Pour l’exploit du jeune ministre qui a réussi à mobiliser 500 millions d’euros, soit 328 milliards de FCFA sur le marché international, pour le Bénin, ses collaborateurs lui ont remis un tableau d’honneur lors d’un CODIR spécial tenu le 25 Mars 2019 à son ministère.

Et puisque les distinctions et félicitations n’en finissent pas de pleuvoir, le président de la Côte d’ivoire lui a récemment dit toutes ses félicitations pour les grands progrès réalisés dans l’espace UEMOA dont il est le président du conseil des ministres.

Si on dit qu’ “Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années.” , il faut également pouvoir le justifier par le fait que le ministre de l’économie et des finances a à son actif un parcours universitaire et professionnel dignes de la compétence dont il fait montre aujourd’hui. (Eh oui! C’est un travailleur acharné de 40 ans et quelques seulement !).

Il est diplômé du Harvard Business school aux États-unis d’Amérique et de l’école supérieure de Grenoble en France. Il est expert-comptable de formation, associé de la firme Deloitte France-Dg Deloitte en RDC, il comptabilise plus de 17 ans d’expertise et d’expériences avec les firmes françaises, américaines et africaines de Deloitte dont il est depuis 2007 le directeur de la qualité et des risques pour l’ensemble des filiales de Deloitte en Afrique Francophone.(Joli parcours n’est ce pas ?).

Cette Somme des quelques expériences sus-citées lui permettent désormais de faire valoir ce que de droit à son poste de ministre de l’économie et des finances depuis Avril 2016. Si je puis m’exprimer ainsi! (Sourire). La rigueur, le professionnalisme et la compétence transparaissent clairement dans l’action quotidienne de l’argentier béninois.

À ce titre, le ministre Wadagni a en 2018 affirmé que le Bénin a connu une croissance soutenue de 6,5 ٪ contre 2,5 % en 2015 et a ainsi soutenu haut et fort que ” l’économie du Bénin va très bien !”. Des propos soutenus par une mission du FMI présente à Cotonou à ce moment précis; Le ministre de l’économie et des finances a par le biais d’une note de service adressé à tous les autres ministres du gouvernement en Mai 2019, la simplification des pièces aux prestataires de services de l’État; De la lutte contre la corruption quant à elle, il résulte que “Plus de 200 milliards ont pu être économisés.” dixit le numéro 01 des finances du Bénin. Et ces résultats n’occultent pas la prouesse de la mobilisation des 328 milliards de FCFA sur le marché international et dont nous avons déjà fait cas plus haut.( Ce sont là quelques exemples pour illustrer les bonnes actions de Wadagni. ).

Bien! Qui pour dire que nous ne disposons pas de jeunes cadres compétents au Bénin ? Il y en a certainement plusieurs et le cas de l’argentier national est assez représentatif de la réponse à la question que j’ai laissé en suspens au début de ce paragraphe. (Bien malin qui pourra y répondre d’ailleurs !).

Dans “Théâtre tome Il, 1952” Jacques AUDIBERTI affirmait : “À l’origine de toutes réussites , il y a le fait d’avoir osé.” ! Je nous convierai donc à l’image de notre jeune et consciencieux ministre national des finances , à oser, à travailler et à réussir pour le meilleur, tant pour le développement du Bénin que pour l’accomplissement personnel.

Par Anita MARCOS

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.