Commerce bilatéral : Les échanges franco-béninois en chute libre

Les relations économiques bilatérales entre la France et le Bénin ne sont pas l’une des meilleures. De 2016 à mi 2018, les exportations et importations françaises en direction et en provenance du Bénin n’ont fait que chuter.

Le 213,9 millions d’euros en 2016, les exportations françaises vers le Bénin ont drastiquement baissé pour atteindre 91 millions d’euros au premier semestre 2018 en passant par 182,9 millions d’euros en 2017. Quant aux importations françaises en provenance du Bénin, elles ont suivi la même courbe baissière que les exportations.

Elles sont passées de 4,4 millions d’euros en 2016 à 3,1 millions d’euros en 2017 pour chuter à 1,4 millions d’euros au premier semestre 2018, selon un document du Service économique régional basé à l’ambassade de France en Côte d’ivoire.

Ainsi, au Bénin, la hausse des achats de fruits tropicaux, n’a pas suffi à compenser le déclin cumulé d’autres postes (jus de fruits, bois etc.). En 2017, le Bénin était le 92ème client de la France et son 40ème excédent.

Au sein de la région Afrique-Océan indien, le pays est le 9ème client de la France et son 12ème excédent. Il représente 1,7% des exportations françaises dans la région.

Le Bénin est un pays ouvert aux échanges extérieurs, le commerce international représentant 70% du PIB (données 2017 de la Banque mondiale). C’est par le port de Cotonou que transit la grande majorité des biens échangés, le gouvernement cherchant à en développer les capacités.

Par Joël YANCLO

 

Articles recents

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire apparaîtra une fois approuvé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.