BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Composition de la 5ème mandature de la Cour constitutionnelle

1 – Théodore Holo, président (Juriste de haut niveau, désignée par l’Assemblée nationale)

Théodore Holo, né le 15 avril 1948 à Porto-Novo est juriste, professeur des universités et homme politique béninois. Il est né à Porto-Novo, dans une famille chrétienne originaire d’Abomey.

Il a été plusieurs fois ministre. Après avoir présidé la Haute Cour de justice pendant deux mandatures, il préside la cinquième mandature de la Cour constitutionnelle depuis le 10 juin 2013.

2 – Dato Simplice, Conseiller, (juriste de haut niveau, désignée par le président de la République)

Né le 1er mars 1966 à Djakotomey, Marié et père de plusieurs enfants, il a été nommé par le président de la République, le jeudi 30 mai 2013, est avocat au barreau du Bénin depuis 1995.

Il est titulaire de plusieurs diplômes universitaires en droit, dont un diplôme de 3ème cycle en droits fondamentaux, un DESS en contrôle de gestion, une maitrise et une licence en droit, option droit des affaires et carrières judiciaires. Il a obtenu son Capa (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat) en Côte-d’Ivoire en 1993. Avant d’ouvrir son propre cabinet, il a collaboré avec d’autres avocats et a fait un stage au barreau de Paris. Il a démissionné de la Cour le 26 janvier 2018. Alors qu’on attendait que le chef de l’Etat pourvoie à son remplacement selon la Constitution, rien n’y fit. Conséquence, la Cour sortant a fin avec six membres.

3- Bernard Dossou Degboé, (magistrat désigné par l’Assemblée nationale)

Magistrat hors classe, (A1-12 a/c du 01/01/1995), Bernard Dossou Degboé précédemment à la HAAC, était le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique et du travail quand il avait été désigné. Il est marié et père de plusieurs enfants.

4- Marcelline Gbèha Afouda, conseillère

Mariée et mère de trois enfants, elle est née le 16 janvier 1955 à Abidjan. De 2008 à 2013, elle a été la vice-présidente de la Cour constitutionnelle avent de se faire désigner une nouvelle fois par l’Assemblée nationale, à la fin de ce premier mandat. De 1998 à 2008, elle avait occupé les fonctions de secrétaire générale de la Cour constitutionnelle.

Elee a reçu les distinctions honorifiques suivantes : commandeur de l’Ordre national du mérite du Bénin et chevalier de l’Ordre de la reconnaissance centrafricaine.

5- Akpo Euloge, magistrat, conseiller

Le conseiller Euloge Akpo est magistrat. Il a siégé, au nom du Bénin, à la Cour de justice de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Jusqu’à cette promotion, Euloge Akpo était le président du Tribunal de première instance de Cotonou.

6- Zimé Kora-Yarou, conseiller

Marié et père de trois enfants, il a suivi plusieurs formations sur le développement local, le management pour le développement, le management des entreprises, la réforme administrative territoriale, la gestion des ressources humaines, les organes de contrôle publique. Ancien directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, il avait reçu plusieurs distinctions dont : chevalier de l’Ordre du mérite du Bénin, commandeur et grand officier de l’Ordre national du Bénin.

7- Nassirou Lamatou, conseillère

Elle a été nommée par le président Boni Yayi pour siéger au sein de la 5ème mandature de la Cour constitutionnelle, en qualité de personnalité de grande réputation professionnelle.

Elle est née en 1972 à Natitingou et a fait des études primaires et secondaires à Porto-Novo. Elle a été titulaire d’une maîtrise en sociologie en 2001. Elle a acquis un DESS (Bac+5) en gestion des projets. Elle parle couramment les langues goun, yorouba, fon et quelques langues du nord du Bénin.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.