BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Concert Afro-beat au ‘’Yes Papa’’ : l’orchestre ‘’Divine Sound de la Capitale’’ sur scène samedi

Le ‘’Divine Sound de la Capitale’’ présente, ce samedi 29 juin 2019, un spectacle de bonne facture sur la scène de l’association culturelle et de développement le ‘’Yes Papa’’ à Cotonou. Les musiciens venus de Porto-Novo ont promis faire voyager les mélomanes au rythme du regretté Fela Kuti.

«‘’Divine Sound de la Capitale’’ est un orchestre basé à PortoNovo. Comme la plupart des orchestres du Benin, les musiciens qui l’animent pratiquaient une musique de variétés. Mais très vite, ils se sont spécialisés dans les rythmes du genre ‘’Afrobeat’’». C’est par ces mots que le chef de cet orchestre, Prince Louis Kpanou, a renseigné sur les raisons qui les ont poussés à pratiquer ce rythme.

Selon les confessions de Prince-Louis Kpanou, l’afrobeat est un rythme avec une couleur particulière qui met en valeur l’Afrique et toutes ses valeurs du point de vue culturel, cultuel, avec une dimension spirituelle. Ce genre de musique se repose sur des percussions et des harmonies caractéristiques de l’Afrique.

«Si nous avons choisi ce style de musique, c’est pour contribuer à la sauvegarde du patrimoine africain et surtout béninois», a-t-il poursuivi avant de conclure : «l’afrobeat est particulier en ce sens où il offre à l’auditoire une musique thérapeutique. Croyez-moi, nos rythmes d’Afrique ont une vertu thérapeutique et avec l’enrichissement des instruments d’harmonie et de mélodies, ça vous fait beaucoup de bien. Porto-Novo est connu pour son animation le weekend avec un style typique dit «agor» mais aujourd’hui il y a assez de groupes qui s’inscrivent dans des styles affiliés à l’afrobeat. Cela prouve déjà que ce style de musique vons dire qu’à Porto-Novo la musique afrobeat n’a pas eu du mal à s’installer».

Le groupe a été créé en juillet 2016. Au départ, il y avait trois musiciens catholiques. Prince-Louis Kpanou à la guitare, Geofroy à la basse et Ricardo à la batterie.

«Et nous avions l’habitude de travailler des thèmes de jazz des grands noms comme Jaco Pastorius, George Benson et autres. C’est de là que l’idée nous était venu de joindre d’autres musiciens ayant le même esprit et des ambitions qui vont dans le même sens. Nous étions au nombre huit, mais vous savez lorsqu’on parle de musique afrobeat, les instruments de cuivres jouent un rôle très important. C’est à partir de là, nous avons ajouté un trompettiste et un tromboniste. Ainsi donc, aujourd’hui, nous sommes au nombre de 11», a renseigné Prince-Louis Kpanou.

Il s’agit de : Geofroy Ahounou à la basse ; Hilaris Sabi, pianiste et organisateur du groupe ; Ricardo Loko Batterie, batteur ; Sidoine Wanvoegbe, percussionniste; Elie Togbenon, trompettiste ; Olivier Singbo, tromboniste ; Chatterline Hounkpatin, chanteuse ; Pichon Kpogbe, chanteur ; Prince Djossa, chanteur ; Vicyncia Faro, chanteuse et secrétaire et le guitariste principal et chef orchestre, Prince Kpanou.

Par Nafiou OGOUCHOLA

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.