BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Crash d’Ethiopian: les enquêteurs à l’oeuvre, Boeing se hâte de trouver des solutions

Avant même de connaître les causes de l’accident du 737 MAX d’Ethiopian Airlines, l’avionneur américain Boeing se pressait pour modifier le système anti-décrochage de son avion, suspecté d’avoir joué un rôle dans la tragédie du vol ET 302 et déjà mis en cause dans le drame de la compagnie indonésienne Lion Air fin octobre.

Boeing devrait modifier dans une dizaine de jours le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l’avion, dit “MCAS” (Maneuvering Characteristics Augmentation System), pointé du doigt dans l’accident du 737 MAX 8 de Lion Air qui a fait 189 morts, ont indiqué vendredi à l’AFP deux sources proches du dossier.

Ces sources ont spécifié que cela ne présageait pas des causes de l’accident d’Ethiopian Airlines qui a fait dimanche 157 morts.

Les boîtes noires de la compagnie éthiopienne sont actuellement décryptées et analysées par les enquêteurs français, près de Paris, pour tenter d’élucider les causes de la tragédie dont les similarités avec l’accident de Lion Air ont conduit les autorités du monde entier à clouer au sol la flotte entière des 737 MAX.

L’avionneur américain avait commencé à développer une solution pour le MCAS après l’accident de Lion Air, a expliqué à l’AFP l’une des sources. Celle-ci serait prête et la modification prendrait environ deux heures par appareil, a-t-elle encore ajouté.

Contacté par l’AFP, Boeing n’a pas souhaité commenter.

Avec AFP

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.