BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Dossier bradage du domaine public : Modeste Toboula ne comprend pas la décision du juge

12 mois d’emprisonnement ferme et de deux millions d’amende, c’est par ce verdict sans appel que le juge de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a scellé le sort de l’ancien patron du département du littoral dans le dossier dit de ‘’bradage du domaine public’’. Une décision qui a suscité une profonde déception au niveau de l’ex préfet de Cotonou.

Le dossier relatif au bradage du domaine de l’Etat dans lequel est impliqué l’ancien préfet du département du Littoral a été vidé le lundi 02 juin passé par une décision de justice.

En effet, c’est par un verdict de 12 mois d’emprisonnement ferme et le payement de deux millions d’amende que le juge de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a condamné Modeste Toboula. Une décision jugée trop sévère par le conseil de l’accusé au moment où l’amertume de son client était à son paroxysme.

Le premier préfet du département du littoral qui a plaidé son innocence à la barre n’en revenait pas de la décision du juge de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme.

«Il est déçu et je le suis également» a fait savoir son avocat conseil qui lève un coin de voile sur l’état d’esprit de son client après la décision du juge. Une décision que Me Kassa, ancien garde des sceaux sous Yayi juge d’ailleurs sévère.

«La décision elle est sévère à mon avis et je crois ne pas être le seul à l’avoir perçue ainsi. Sincèrement j’ai du mal à accepter cette décision mais elle est déjà rendue», a-t-il affirmé.

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.