BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Éditorial du jour : la trahison des intellectuels

Ils ont été tous des ex- collaborateurs du président Soglo. Avec la crise politique qui prévaut actuellement au Bénin, d’un côté, certains reprochent à l’ancien président son activisme politique contre la ‘’Rupture’’. Les autres quant à eux lui vouent une grande admiration pour sa détermination à préserver les acquis de la démocratie. Comme une double hélice qui bat à plein gaz, c’est la ‘’Rupture’’ incompatibilité ou non de quelques intellectuels béninois qui est à l’ordre du jour. Analyse dans l’exercice de l’éditorial du jour.

Le système politique inique impulsé par la ‘’Rupture’’ avec ses coquillages en forme de spirale, a contraint Nicéphore Soglo à prendre le pennon de la résistance. Ce qui n’est pas du goût de certains clercs qui ont été extraits puis centrifugés. C’est ainsi que depuis le 06 avril 2016, avocats, historiens, philosophes, financiers… qui cèdent à l’ivresse du pouvoir. Parmi eux, on peut citer Abraham Zinzindohoué, Jean-Roger Ahoyo, Roger Gbégnonvi, Georges Guèdou et Jérôme Alladayè entre autres. Tous ces intellectuels ont les yeux levés pour ne regarder que la frondaison. Résultat, plus rien ne vaut pour eux y compris les principes de vie et ceux d’un Etat de droit. Et les voici tombés dans l’hétéronomie.

En effet, du fait de leur proximité avec le pouvoir du ‘’Bénin révélé’’, la démocratie qui libère la parole, qui appelle le débat d’idées, qui requiert la construction de projets de société sont devenus de vains principes. Et au service de la ‘’Rupture’’, ce régime déphasé retrouve de la vigueur pour déployer toute l’efficience de l’autoritarisme.

Et par affinités ethniques ou pour des raisons pécuniaires, les intellectuels proches du ‘’Nouveau départ’’ ont plusieurs possibilités pour rendre service. Soit, ils sont des conseillers en appui à la tyrannie. Soit, ils sont des inspirateurs/aspirateurs organiques de l’actuel régime despotique que dénonce avec les dernières forces qui lui restent, Nicéphore Dieudonné Soglo. C’est pour cela que celui-ci combat ce régime liberticide qui se révèle pire que tous les régimes qui se sont succédé au Bénin depuis 1990.

Léon Basile Ahossi avec un regard inquisiteur parle d’eux comme «Les mercenaires politiques et opportunistes recrutés de partout pour attaquer le président Nicéphore Soglo». Et de poursuivre : «Chers camarades, j’ai lu une lettre envoyée par certains opportunistes bien connus de vous et moi au président Soglo, en la grossissant avec quelques signatures invisibles recrutées pour la circonstance».

Cette charge dans la sémantique contre les intellectuels organiques de la ‘’Rupture’’ démontre à plus d’un titre, la déception de la majorité des béninois. Au lieu d’être des personnalités reconnues pour leur neutralité et leur sens élevé en ce qui concerne les questions d’intérêt général, ils sont des soutiens indéfectibles de Patrice Talon en dépit de sa gestion insolite du Bénin.

Au regard des tenants et aboutissants de ce soutien, peut-on parler de la faillite de l’intelligentsia ? Tout porte à le croire. Et pour plusieurs raisons. Primo, l’engagement d’un intellectuel doit être au service de la Liberté. Ce qui est loin d’être le cas avec les ‘’clercs’’ au service de la ‘’Rupture’’.

Secundo, le constat est fait que leur engagement démocratique ne réside plus dans l’éthos de la distance critique, mais dans le soutien indéfectible. Résultat, ils ont démissionné par rapport à la combinaison de la pluralité des intérêts avec l’unicité de la loi. Ce qui est regrettable.

Par Titus FOLLY

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

1 COMMENTAIRE
  1. Amoureux du Bénin dit

    Est-ce un journaliste ou ou yayi-iste/soglo-iste qui a écrit cet article? Donnez les informations et laissez les lecteurs se faire leur propre opinion

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.