BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Etat de siège chez l’ancien président à Cadjèhoun: Boni Yayi pense répondre au juge Aubert Kodjo mais…

Contraint de subir une détention à domicile, l’ancien président de la République, Boni Yayi, devrait être écouté par le juge Aubert Kodjo dans le cadre du «Dossier COTO/2019/RP/02285-CAB4/2019/0041» en instruction au tribunal de première instance de Cotonou. Mais cela n’a pas eu lieu le vendredi 7 juin dernier à cause de l’état de santé peu reluisant du président d’honneur des FCBE.

Le conseil de Boni Yayi a fait valoir une demande de report se fondant sur la santé fragile du concerné. Après ce rendez-vous manqué, le leader charismatique des Cauris, Boni Yayi, se dit toujours prêt à faire face aux questions du juge; toutefois la condition impériale, c’est qu’il recouvre sa santé en se faisant soigner.

Invité sur la chaîne de télévision privée Sikka TV hier mercredi 12 juin 2019, Me Kato Atita, l’un des conseils de Boni Yayi est revenu sur les raisons qui justifient le report de l’audition du président Yayi.

Mais avant, l’avocat a restitué à la postérité les propos de Boni Yayi.

«Qu’on me laisse me soigner, que je recouvre ma santé. J’irai moi-même dans le bureau du juge, il n’a plus besoin de venir à moi. Il m’a déjà fait l’honneur d’être venu chez moi. Mais la prochaine fois, si on me laisse me soigner; je vais lui demander de rester dans son bureau et je viendrai moi-même dans son bureau», a rapporté Me Kato Atita sur Sikka TV.

A en croire l’avocat de l’ancien président, au-delà du certificat médical qui démontre que son client n’est pas actuellement dans les conditions sanitaires appropriées pour être soumis aux questions d’un juge, il y a d’autres aspects liés à la procédure qui paraissent flous aux yeux de la défense de Boni Yayi. C’est d’ailleurs pourquoi un appel suspensif a été introduit.

Si on s’en tient à Me Kato, pour Boni Yayi, c’est sa bonne santé qui est la condition primordiale avant toute procédure judiciaire sans oublier les autres détails.

En tous cas, contrairement aux commentaires qui font croire à une fuite en avant de l’ex-chef d’Etat, Boni Yayi se dit prêt à se déplacer vers le juge sauf si on le laisse se faire soigner d’abord.

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.