BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Evacuation à double vitesse: Jean Eudes, un ange de huit ans mort. (Mais Toboula le prisonnier, évacué sur la Tunisie)

Quels sont les critères objectifs pour bénéficier d’une évacuation sanitaire au Bénin? Le cas de Modeste Toboula qui vient de bénéficier d’une évacuation sanitaire interpelle-t-il pas les consciences.

On a connu quelques mois après l’avènement de la ‘’Rupture’’, le cas du jeune Jean Eudes de vénérée mémoire. En effet, le petit Jean Eudes, huit ans avait perdu la vie parce que sa demande d’évacuation sanitaire a été refusée par le gouvernement de la ‘’Rupture’’, car la nouvelle réforme ne permet plus les ‘’évacuations sanitaires fantaisistes’’ a-t-on dit en son temps.

Mais, il se fait que l’ancien préfet, Modeste Toboula, un condamné à peine par la Criet et détenu pour ‘’jouissance’’ de parcelles appartenant au domaine public, est évacué sur la Tunisie. Mieux, dans ce dossier de Toboula, tout s’est fait avec une célérité et un enthousiasme suspects.

Entre l’ange Jean Eudes et Toboula, tout porte à croire qu’il y a deux aunes différentes en ce qui concerne l’évacuation sanitaire au Bénin. Ce qui fait qu’on est en droit de demander au gouvernement de Patrice Talon si la réforme qui a disqualifié Jean-Eudes n’est plus en vigueur ?

Mieux, pourquoi la Tunisie quand on sait que le régime du président Patrice Talon, a signé un contrat de prestation avec Paris Hospital Foundations (PHF) ? Selon les clauses contractuelles avec cette structure française, la Tunisie n’est pas prévue. Alors pourquoi ce pays ? Questions à qui de droit.

Mais comme on le voit, l’évacuation sanitaire sous la ‘’Rupture’’ répond plus à des standards politiques qu’à des critères objectifs.

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.