BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Exportations de biens en 2017 : 10 milliards FCFA de produits pétroliers réexportés

Au Bénin, les produits pétroliers exportés proviennent des importations. Ainsi, les réexportations de produits pétroliers sont passées de 8.583,0 millions en 2016 à 10.724,1 millions en 2017, en liaison avec la hausse des expéditions à partir des dépôts installés au port de Cotonou.

Le commerce formel des produits pétroliers se porte bien et se présente comme une filière à fort potentiel au Bénin. La dernière édition du rapport de la BCEAO sur la balance des paiements et de la position extérieure globale révèle que les opérations de réexportations des produits pétroliers ont progressé au Bénin, passant de 8.583,0 millions en 2016 à 10.724,1 millions en 2017, en liaison avec la hausse des expéditions à partir des dépôts installés au port de Cotonou.

Ces réexportations ont été effectuées principalement par les sociétés Puma Energy Bénin (35,8%), Corlay Bénin (21,1%), ORYX Bénin (12,0%) et ADDAX Energy (10,0%), selon les statistiques officielles. Au Bénin, il existe un taux spécial de la taxe de statistique pour la réexportation des produits pétroliers.

En effet, la loi n°2012-042 du 28 décembre 2012 portant loi de finances pour la gestion 2013 a réduits le taux de la taxe de statistique sur les produits pétroliers en régime de réexportation de 5% à 1% de la valeur en douane des produits.

Cette taxe est reconduite chaque année et vise à soutenir les entreprises importatrices de produits pétroliers qui ont eu des opportunités de réexporter ces produits par voie terrestre vers les pays enclavés.

Aussi, le rapport de la BCEAO sur la balance des paiements et de la position extérieure globale mentionne que les produits en «fer, fonte et acier» sont principalement exportés par les industries métallurgiques en direction des pays de l’Afrique de l’Ouest (Niger, Togo et Burkina Faso) et de l’Afrique Centrale (Tchad).

Outre la production industrielle, les exportations inscrites sous cette rubrique se rapportent à la ferraille issue de la récupération. La ferraille est acquise par des grossistes auprès des collecteurs ou des intermédiaires qui parcourent les domiciles ainsi que les garages pour récupérer les articles ménagers et les véhicules usagers, préalablement concassés.

Ces produits sont par la suite exportés vers l’Asie, principalement la Chine, l’Inde et le Vietnam. En 2017, cette activité de récupération a représenté 27,3% des ventes totales à l’étranger des produits en «fer, fonte et acier», selon les statistiques officielles.

Globalement, les exportations de «fer, fonte et acier» ont baissé de 22,7% en valeur pour s’établir à 9.374,3 millions en 2017 contre 12.135,0 millions en 2016, en liaison avec une baisse de la demande au plan mondial, notamment de la demande émanant de la Chine.

En outre, en volume, les exportations ont reculé de 51,8%, passant de 66.426,0 tonnes à 32.037,4 tonnes sur la période sous revue.

Avec l’économiste Bénin

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.