Interconnexion des bourses africaines : La BAD mobilise près d’un million USD

La Banque africaine de développement (BAD) a mobilisé, auprès d’un Fonds coréen, près d’un million USD pour le financement des études du projet d’interconnexion de six bourses africaines.

L’annonce a été faite mercredi 9 janvier par Karim Hajji, le président de l’Association des bourses africaines (ASEA) en déplacement au siège de l’institution à Abidjan.

Cette visite, selon un communiqué de presse de l’association, s’inscrit dans le cadre des actions à mener en vue du lancement du projet AELP (The African Exchanges Linkage Project) une initiative conjointe des deux parties qui vise à établir une connexion entre les bourses africaines afin de faciliter a Sonacop, actuellement moribonde, Selon des indiscrétions, pourrait être confiée au secteur privé avant la fin du premier trimestre de l’année en cours.

Le processus devant conduire à sa privatisation est très avancé, selon des sources généralement bien informées. Cette option de l’exécutif s’inscrit dans le cadre des réformes en cours mais aussi du fait que la structure est agonisante et constamment minée par une gestion peu orthodoxe des ressources financières.

Vers la renaissance de la Sonacop la négociation transfrontalière et le règlement/livraison des titres. Bien que l’Association créée en 1993 compte 25 bourses de valeurs mobilières, le projet inclue, à sa phase actuelle, la Bourse de Johannesburg (Afrique du sud), la Bourse de Lagos (Nigéria), la bourse de Casablanca (Maroc), la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (Uemoa)

 

Articles recents

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire apparaîtra une fois approuvé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.