BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Législatives 2019 : le processus électoral suit son cours au Bénin

La campagne électorale pour les législatifs est lancée depuis le vendredi 12 avril 2019, par le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena). En dépit, des quelques manifestations qui s’observent, les deux partis retenus pour le scrutin œuvrent pour leur victoire au soir du 28 avril prochain.

Le processus électoral des législatives 2019 se poursuit normalement comme l’a programmé le gouvernement Talon. Les deux formations politiques en lice l’Union Progressiste (UP) et le Bloc Républicain vont à la conquête de l’électorat pour recueillir des suffrages.

Les leaders au sein de ces partis ont procédé au lancement des hostilités dans les différentes communes, l’installation des bureaux pour le bon déroulement de la campagne dans les villages et arrondissements. Ceci dans le but de s’assurer de leur victoire au soir du 28 avril prochain. Jeunes, hommes, femmes et sages adhérant aux ambitions de leur parti respectif ont promis sortir massivement pour le vote.

Par ailleurs, certains individus manifestants contre une élection sans l’opposition ont été à l’origine de quelques incidents enregistrés en début de semaine dans certaines localités du pays.

Pour le maintien l’ordre public, les forces de l’ordre ont été déployés dans les zones à risques pour prévenir des troubles à l’ordre public.

Aussi, les anciens présidents Boni Yayi et Nicéphore Soglo, dans la matinée de ce vendredi 19 avril 2019, se sont-ils rendus dans le grand marché Dantokpa pour une mobilisation afin d’exiger des élections inclusives. Un acte qui intervient au lendemain de la sortie médiatique de l’ex chef d’Etat Yayi au cours de laquelle, il a invité Talon à l’arrêt du processus électoral en cours.

Dans le même temps, les sages, les notables et têtes couronnées, le clergé, la communauté islamique, les institutions, les confédérations syndicales, appellent à la préservation de la paix et à la poursuite du processus électoral dans le calme.

Ainsi, malgré les actions et propos d’une partie de la classe politique tendant à menacer la paix, la campagne électorale pour les élections législatives de 2019, bat son plein sur toute l’étendue du territoire national.

S’agissant de la bonne tenue du scrutin, le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni lors de son entretien diffusé ce mercredi 17 avril 2019 sur la télévision nationale (Ortb) a rassuré les uns et les autres. Il a informé que les fonds nécessaires sont déjà mis à la disposition de la CENA pour l’organisation du scrutin.

Les Béninois se rendront donc aux urnes le 28 avril prochain pour accomplir leur devoir citoyen.

Par Akpédjé AYOSSO

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.