BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

L’orgasme : un plaisir exclusivement féminin

Toutes les femmes en raffolent. Ne pas l’atteindre est signe d’insatisfaction. Clitoridien ou vaginal, ils peuvent s’enchaîner pour un plaisir extrême. La réponse sexuelle particulière ainsi que les différents modes d’orgasmes féminins expliquent donc cette faculté féminine d’orgasme, ce mystère qui fait que la jouissance féminine n’a pas de limite.

Extase, plaisir suprême, ‘’septième ciel’’, jouissance, l’orgasme est un phénomène très courant chez la femme pendant l’acte sexuel. Pendant l’orgasme de la femme, le clitoris se rétracte, le vagin subit une dizaine de contractions involontaires, le périnée et l’utérus se contractent par saccade. Les premières contractions sont les plus intenses puis elles diminuent en fréquence et en intensité.

Parallèlement, on peut observer que les tétons pointent, le cœur s’accélère et les vaisseaux sanguins se dilatent, provoquant des rougeurs de la peau. Tout est stimulé pendant ce plaisir suprême dont raffolent les femmes.

Et c’est normal : l’orgasme entraîne une sécrétion d’endorphine, la molécule du bonheur, qui procure une sensation de bien-être inégalée. Quelques rares femmes peuvent aussi sécréter un liquide blanchâtre. On parle alors de femmes fontaines.

L’orgasme oui mais comment ?

En général, c’est la stimulation des zones sexuelles qui déclenche l’orgasme chez la femme : caresses préliminaires manuelles ou buccales, pénétration. Mais le meilleur moyen pour l’atteindre est de bien connaître son corps. Les femmes disposent de différents points sensoriels qui sont capables de les envoyer au ‘’septième ciel’’.

Encore faut-il savoir où ils se trouvent et savoir les aborder avec délicatesse. Certaines positions sont plus propices que d’autres à l’atteinte de l’orgasme : Pour l’atteindre, il faut privilégier les positions qui permettent un contact étroit entre le clitoris et le sexe ou le corps de votre partenaire. Il existe plusieurs types d’orgasme.

L’orgasme clitoridien

L’orgasme clitoridien est l’orgasme le plus fréquemment obtenu et le plus facile à atteindre…il n’en demeure pas moins agréable. Il se déclenche par le clitoris, petit organe situé entre les lèvres, à l’avant du sexe. Facilement accessible et très sensible, il peut survenir grâce à de simples caresses. Même si l’orgasme clitoridien est dit superficiel, il procure un plaisir intense.

L’orgasme vaginal

L’orgasme vaginal est déclenché par la stimulation du point de Gräfenberg, plus communément appelé point G. Situé à environ 4 cm de l’entrée du vagin. Il a la forme d’une petite boule palpable de moins d’un centimètre qui augmente de taille lors d’une stimulation. Situé du côté de la vessie, il n’est pas rare d’aller faire un tour aux toilettes après un orgasme vaginal.

Pour le repérer, une stimulation régulière par pressions répétées à l’aide d’un doigt où du pénis permet de l’activer. L’orgasme vaginal serait particulièrement profond plus intense que l’orgasme clitoridien. Ce qui est certain, c’est que certaines positions permettent une plus grande pression du sexe de l’homme contre le point G et sont donc plus à même de nous faire atteindre ce si délicieux orgasme féminin.

«Toutes les femmes ont un Point G, il faut simplement arriver à le réveiller», confie Mireille, sage-femme de son Etat . Certaines positions favorisent son déclenchement : Vous pouvez par exemple essayer de pratiquer la position du missionnaire si la femme met ses jambes sur les épaules de son partenaire ou encore la levrette qui permet une pénétration plus profonde.

Quand l’orgasme ne vient pas…

Il est rare que les femmes n’aient pas la possibilité physique d’atteindre l’orgasme. Toutefois, en cas de taux d’œstrogènes (hormones féminines) trop faible ou de déformation importante du clitoris, cela peut arriver.

Aussi, le vécu, l’histoire personnelle de chacune peut provoquer un blocage empêchant d’atteindre l’orgasme. De plus, certains tabous sexuels, ancrés dans nos mentalités peuvent être aussi des freins à notre atteinte du plaisir.

Afin d’arriver enfin à lâcher prise, ce qui permet d’atteindre l’orgasme féminin, il important de discuter avec son partenaire et consulter au besoin un médecin ou un sexologue si le dialogue ne suffit pas à débloquer la situation.

Si aucune cause physique ou psychique ne bloque l’atteindre de l’orgasme, il est fort probable qu’en se relaxant et en acceptant de laisser son corps prendre le dessus, le plaisir inégalable ne tardera pas.

Aussi, le contrôle de l’éjaculation chez l’homme peut-il permettre de faire durer le rapport plus longtemps, et augmente ainsi la probabilité de survenue d’autres orgasmes chez la femme. Si la multiorgasmie semble se trouver à la portée de nombreuses femmes, les hommes n’ont généralement pas la chance de profiter de ce phénomène.

Cela s’explique notamment par le fait qu’un homme et une femme ne réagissent pas de la même façon à un rapport sexuel. Il est important, aussi de noter que la simulation de l’orgasme peut faire dépenser plus d’énergie car l’orgasme n’est pas que physique, il est également et surtout psychologique

Par Dorice DJETON

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.