BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Lutte contre la pauvreté : Un colloque Chine-Bénin sur la part des pouvoirs publics

La première édition de la série des colloques Chine-Bénin sur le Développement (CCBD) a eu lieu le mardi 15 janvier 2019 à Cotonou. Initiative conjointe de l’ambassade de la Chine au Bénin et de l’Etat béninois, ce colloque vise à faire profiter au Benin, les acquis capitalisés par la Chine en matière de développement et surtout impulser un nouvel élan à la lutte des pouvoirs publics contre la pauvreté. Etaient présents à ce colloque, Peng Jingtao, diplomate Chinois à Cotonou et Ruffino d’AlmeÏda, directeur de cabinet du ministre du plan et du développement.

Dégager les actions pertinentes des pouvoirs publics pouvant concourir à l’éradication de la pauvreté à travers le diagnostic des échecs de lutte contre le fl éau, présenter l’expérience béninoise de lutte contre la pauvreté, exposer le cas de la Chine en matière d’éradication de la pauvreté et recentrer la coopération sino-béninoise sur l’éradication du phénomène, c’est entre autres les objectifs visés par le colloque Chine-Bénin ouvert à Cotonou.

Placé sous le thème «les expériences d’amélioration des conditions de vie des populations en Chine et au Bénin : quelles actions pour les pouvoirs publics», c’est à une analyse comparative du modèle de développement pratiqué par chacun des deux pays qu’il faille s’attendre, ceci, en vue de permettre au Bénin de tirer profit de l’expérience Chinoise pour l’amélioration des conditions de vie de ses populations, croit savoir Pascal Tchiwanou, coordonnateur de l’observatoire du changement social (OCS).

Et si pour Peng Jingtao, ambassadeur de la Chine au Bénin, la pauvreté reste un combat en Chine, depuis trois décennies, un grand effort a été fait par ce pays pour maîtriser le fléau car, «L’une des questions essentielles auxquelles les gouvernants sont confrontés est celle de la lutte contre la pauvreté. Or la Chine a connu le processus de réduction de la pauvreté le plus spectaculaire ces trente dernières années» a-t’il poursuivi.

La preuve, «Depuis 2012, la Chine sort chaque année10 millions de personnes de la pauvreté» en positionnant ainsi Pékin à l’avant poste de la lutte contre le fléau contrairement au Bénin qui depuis 1971 stagne dans le lot des pays les moins avancés (PMA).

Il faille donc passer en revue et améliorer les efforts réalisés dans le domaine et réfl échir à leur amélioration et c’est ce que quatre différents communicateurs
se sont attelés à faire à cette première édition du colloque Chine-Bénin sur le développement.

Au terme, Ruffino d’Almeida, Directeur de Cabinet du ministre en charge du Plan satisfait des présentations et échanges dit avoir beaucoup appris sur la stratégie chinoise qui a permis de sortir quasiment toute la population de l’extrême pauvreté.

Aussi, «Nous avons mieux appris quant aux causes qui freinent le succès de nos politiques dans la quête de résultats similaires à ceux de la Chine, nous en avons mieux retenu des pistes de réflexions et d’orientation des actions du gouvernement en vue d’accélérer la sortie de nos populations de la précarité» a laissé entendre le directeur de cabinet qui croit fermement que l’avenir des peuples réside dans l’amélioration des conditions de vie, la création et le partage de la richesse et que tout cela connaitra une réelle amélioration grâce aux résultats de ce colloque.

Par Bidossessi WANOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.