BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Microfinanace au Bénin : Les dépôts collectés ont chuté de 4,1% dans les Sfd

A fin septembre 2018, les dépôts collectés auprès des Systèmes financiers décentralisés(Sfd) au Bénin ont baissé de 4,1%. C’est ce que renseigne la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dans son rapport trimestriel.

Contre performance dans le secteur de la microfinance au Bénin au 30 septembre 2018. Le rapport de la Bceao sur la situation du secteur de la microfinance dans les pays ayant le partage du Fcfa en commun (l’Union monétaire ouest africaine) à fin septembre 2018 montre que l’examen des indicateurs d’intermédiation des SFD de l’Union laisse apparaître une évolution relativement propice à l’inclusion financière, nonobstant un taux brut de dégradation du portefeuille qui est inscrit en hausse, ressortant à 8,9% contre 6,5% à fin septembre 2017, pour une norme généralement admise de 3% dans le secteur.

Sur la période sous revue, le montant des dépôts collectés s’est fixé à 1.335,5 milliards de FCFA contre 1.224,5 milliards de FCFA une année plus tôt, soit une augmentation de 9,1%. Cette hausse est enregistrée en Côte d’Ivoire (+16,2%), au Togo (+14,5%), au Mali (+10,3%), au Burkina (+6,8%), au Sénégal (+6,6%) et au Niger (+2,8%). Cependant, une baisse a été observée en Guinée-Bissau (-37,0%) et au Bénin (-4,1%).

Le montant moyen des dépôts, par client, s’est établi à 87.118 FCFA à fin septembre 2018 contre 87.149 FCFA à fin septembre 2017.

Pour l’ensemble des SFD de l’UMOA, l’épargne recueillie représente 5,8% de l’ensemble des dépôts détenus par les établissements de crédit de l’Union contre 6,9% un an plus tôt.

En effet, l’accès des populations aux services financiers fournis par les institutions de microfinance s’est accru de 9,1% en glissement annuel, avec un nombre de bénéficiaires de ces services qui est ressorti à 15.330.3792 sur la période contre 14.050.453 un an plus tôt.

Le nombre de points de service est évalué à 5.062, soit une progression de 2,7% par rapport à fin septembre 2017. Par ailleurs, les raisons de la chute des dépôts collectés pourraient être liées au regain des activités génératrices de revenu des clients des Sfd.

L’encours des crédits des Sfd a augmenté de 8,2% au Bénin

Si les dépôts collectés dans les Sfd a enregistré une contre performance, pour ce qui concerne l’encours des crédits des SFD au Bénin et dans certains pays de l’union, c’est le contraire. L’encours des crédits des SFD de l’Union, il s’est accru de 9,6% par rapport à son niveau à fin septembre 2017, pour ressortir à 1.337,4 milliards de FCFA.

Cette augmentation a été relevée au Togo (+14,8%), en Côte d’Ivoire (+13,6%), au Mali (+9,9%), au Bénin (+8,2%), au Burkina (+7,7%), au Sénégal (+6,6%) et au Niger (+0,7%). En revanche, la Guinée-Bissau a enregistré une régression de l’ordre de 21,4%. L’encours moyen des financements par bénéficiaire a augmenté, en ressortant à 87.236 FCFA à fin septembre 2018 contre 86.836 FCFA une année auparavant.

En effet, pour l’ensemble du secteur de la microfinance, l’encours des crédits représente 7,0% des créances consenties par les établissements de crédit de l’Union contre 7,4% à fin septembre 2017. Par ailleurs, il faut mentionner que quelques SFD de l’espace étaient en difficulté à fin septembre 2018.

Dans ce sens, neuf institutions de microfinance étaient sous administration provisoire dont deux au Bénin, deux au Niger, deux au Togo, une en Côte d’Ivoire, une au Mali et une au Sénégal. Le rapport confirme comment évolue le secteur de la microfinance dans l’Uemoa et des mesures seront prises pour booster l’inclusion financière dans la sous-région.

Par Abdul Wahab ADO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.