BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Nominations dans les universités publiques : «Tout ce qu’il faut retenir, c’est qu’un oiseau s’est libéré d’une cage», dixit Joël Aïvo

Que cache cette réflexion du doyen de la Fadesp ? Trois ans, c’est le temps passé à la tête de la Faculté de droit et de science politique (FADESP) de l’Université d’Abomey Calavi (UAC), par le professeur Frédéric Joël Aïvo. Par la force des choses du fait des princes du moment, il cède sa place au professeur Rock Gnanhoui au détour d’une nomination en conseil des ministres en date du mercredi 30 janvier dernier. Une fin de mandat que le constitutionnaliste loin de toute controverse apprécie à juste titre.

Le désormais ex-doyen de la Faculté des sciences politiques semble accueillir la fin de son mandat avec beaucoup de soulagement. C’est du moins, l’impression qui se dégage de l’un de ses propos tenus en marge du point de presse de présentation du concours national de plaidoirie dénommé «Défends ta démocratie» point de presse qui s’est tenu au siège de l’association béninoise de droit constitutionnel à Cotonou.

En effet, suite à une question relative à la fin de son mandat à la tête de la Fadesp, le professeur Frédéric Joël Aïvo a simplement laissé entendre que c’est une délivrance pour lui.

«Tout ce qu’il faut retenir, c’est qu’un oiseau s’est libéré d’une cage» affirme-t-il.

Rappelons qu’à l’issue des dernières élections décanales de l’Université d’Abomey Calavi (UAC) qui se sont déroulées le vendredi 15 janvier 2016, le professeur Joël AÏVO avait été élu par ses pairs, doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques (Fadesp).

Agrégé des Facultés de droit, Frédéric Joël Aïvo est professeur de droit public à l’Université d’Abomey-Calavi. Le Centre de droit constitutionnel, qu’il a créé et dirige, se constitue progressivement en un pôle de croisement de chercheurs d’écoles, d’horizons et de préoccupations scientifiques diverses mais qui, tous, ont un centre d’intérêt avec le droit constitutionnel.

Le professeur Frédéric Joël Aïvo est aussi le président de l’Association béninoise de Droit Constitutionnel (ABDC) et le directeur de l’Annuaire béninois de justice constitutionnelle.

Professeur invité dans plusieurs universités africaines Frédéric Joël Aïvo est expert constitutionnel et politique auprès de certaines organisations internationales.

Veut ou pas, la réflexion se fera en bien ou en mal, suite à l’acte posé par le gouvernement et qui est fortement contester par l’ensemble des syndicats de l’enseignement supérieur.

Par Elisée NOBIME

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.