BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Politique: Moukaram Badarou annonce son ralliement au pouvoir

Invité dans l’émission ‘’Cartes sur table’’ de la radio Océan Fm, ce Dimanche 03 Juin 2018, le président du parti ‘’Conscience citoyenne’’, Moukaram Badarou, a annoncé son ralliement à la mouvance présidentielle dans les prochains jours. Il compte s’associer à un groupement politique pour répondre à la nécessité du renforcement de leur base afin de continuer le combat. Plusieurs autres sujets étaient au menu des échanges avec l’invité de Océan Fm.
A propos de la coalition de Djeffa, seule force politique opposée au régime du Nouveau départ, l’ancien préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau estime que cette coalition est dans son rôle. « Les actions de l’opposition permettront à l’Etat central d’ajuster les tirs », a-t-il signifié.

Le président de ‘’Conscience citoyenne’’ s’est également prononcé sur le scandale du nouveau siège du parlement et déploré la situation. Pour lui, le comportement des cadres béninois qui a conduit à ce constat malheureux est à regretter. Il souhaite qu’ils soient rigoureusement frappés par la loi et émis le vœu en tant que fils de la capitale, que le nouveau siège soit implanté à Porto-Novo.

Sur la question du développement de la ville capitale, Moukaram Badarou, tout en reconnaissant l’état dégradé de la ville, condamne les uns et les autres ainsi que les élus. Ces derniers selon lui, doivent être en mesure de déceler les valeurs, les ressources et les potentialités de Porto-Novo. Il a aussi plaidé pour que le gouvernement trace de manière très claire une ligne dans le budget de l’Etat pour la réhabilitation de la capitale politique du Bénin. Dans son plaidoyer, il a exhorté les sages et dignitaires à avoir à cœur le développement de la cité des ‘’Aïnonvi’’, qui a tout donné à la nation.

Se prononçant sur l’incarcération et l’état de santé de de Mohamed Atao Hinnouho, Moukaram Badarou dit avoir visité le député. Selon lui, Atao Hinnouho va bien. Mais n’étant pas un technicien de santé, « je ne saurait affirmer ou infirmer les bilans cliniques », a-t-il déclaré.

La désignation des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle, n’est pas restée en marge des échanges avec Moukaram Badarou. Selon lui, tous les membres désignés sont présidentiables, car ayant le profil requis. Il les invite à faire leur job et jouer pleinement leur rôle une fois élus.

F.A.A.

www.24haubenin.info

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.