BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Puissances militaires africaines en 2019 : le Bénin absent sur la liste

Le site américain Global fire power (GFP) a rendu public cette semaine son classement 2019 sur les puissances militaires. Sur les 34 pays étudiés sur le continent africains, le Bénin reste un des grands absents de la sous-région.

Cette nouvelle édition du Global Fire Power a analysé 137 armées du monde dont 34 africaines. Dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), seulement 3 pays figurent dans le classement. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Niger.

Fait sur la base d’une cinquantaine de critères permettant aux nations sujettes à ce classement de rivaliser plus ou moins à «armes égales», le classement des puissances militaires vise à déterminer les poids lourds du continent en matière de défense.

A ce titre, Global fire power privilégie certaines données qui lui paraissent essentielles. Ainsi, le classement ne repose pas seulement sur le nombre total d’armes disponibles pour un seul pays, mais plutôt sur la diversité des armes dans le nombre total pour offrir un meilleur équilibre de la puissance de feu disponible.

Par ailleurs, les stocks nucléaires ne sont pas pris en compte, même si leur existence ou une présomption sur la question procure un certain bonus dans l’évaluation de la puissance militaire. Entre autres critères d’analyses, on peut citer : le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.

Ainsi, il faut remarquer que le Bénin a encore de grands efforts à faire pour se hisser au rang des puissances militaires de la sous-région. Le système sécuritaire du Bénin souffre d’un manque criard de logistique et de budget. Une situation qui justifierait son absence dans le classement. Comme lui, on note d’autres pays de l’espace ; à savoir : le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Sénégal et le Togo.

Selon ce «power index», le score parfait serait de 0,0000, ce qui est impossible dans les faits. Donc, plus on s’éloigne de ce score, plus on recule au classement. Il ne prend pas en considération les stocks nucléaires et ne pénalise pas les pays ne disposant pas de littoral par l’absence d’une force navale.

Les facteurs géographiques, la flexibilité logistique, les ressources naturelles et l’industrie locale sont autant de critères qui impactent le classement final. De même que la main-d’œuvre disponible est un facteur de considération, dans la mesure où les pays fortement peuplés ont tendance à occuper le haut du classement.

Enfin, les pays sans littoral ne sont pas pénalisés du fait de l’absence d’une marine nationale. Alors que les pays disposant d’une flotte navale peuvent être pénalisés, faute de diversité des équipements disponibles.

Des avancées sur le plan continental

Plusieurs pays ont réalisé des avancées significatives au niveau de leur puissance militaire. La Côte d’Ivoire, 21 ème puissance militaire africaine, a par exemple grimpé à la 104ème place mondiale (contre 119 en 2018) tandis que le Mali, 18 ème puissance militaire africaine, a atteint la 99 ème place (contre 114 l’année dernière).

Comme en 2018, l’Egypte reste la première puissance militaire du continent et la 12 ème au niveau mondial (sur 137) avec un score de 0,2283.

Avec plus de 211 avions de combat, le pays dirigé par Abdel Fattah al-Sissi possède la 9ème puissance aérienne au monde. Il est suivi par l’Algérie qui enregistre une baisse dans le classement mondial en passant à la 27 ème place (contre la 23 ème place en 2018), mais qui maintient sa position de 2ème puissance militaire africaine avec un score de 0,4551.

L’Afrique du Sud (0,5405 point), le Nigeria (0,7007 point) et l’Ethiopie (0,7361 point) occupent respectivement la 3 ème place (32 ème mondial), la 4 ème place (44 ème mondial), et la cinquième place (47 ème mondial).

Ce top 5 africain est immédiatement suivi de l’Angola (6 ème africain et 58 ème mondial), détrôné par l’Ethiopie, mais qui avec un score de 0,8154 reste devant le Maroc. Ce dernier (7 ème africain) occupe la 61 ème place mondiale avec un score de 0,8244, suivi du Soudan (8 ème africain et 69 ème mondial) avec un score de 1,0051.

La RDC (9ème africain et 72 ème mondial) ainsi que la Libye (10 ème africain et 77 ème mondial) complètent le top 10 africain, avec respectivement des scores de 1,0631 et 1,2349.

Au plan mondial, le top 5 des plus grandes puissances militaires du monde reste dominé par les USA, suivis de la Russie, de la Chine, de l’Inde et de la France.

Classement 2019 des puissances militaires africaines selon le Global Fire Power

1 Egypte (12)
2 Algérie (27)
3 Afrique du Sud (32)
4 Nigeria (44)
5 Ethiopie (47)
6 Angola (58)
7 Maroc (61)
8 Soudan (69)
9 RD Congo (72)
10 Libye (77)
11 Zambie (78)
12 Tunisie (80)
13 Zimbabwe (83)
14 Kenya (86)
15 Ouganda (93)
16 Tchad (95)
17 Tanzanie (97)
18 Mali (99)
19 Botswana (100)
20 Cameroun (102)
21 Côte d’Ivoire (104)
22 Ghana (108)
23 Mozambique (109)
24 Soudan du Sud (113)
25 Niger (116)
26 République du Congo (122)
27 Madagascar (124)
28 Namibie (126)
29 Gabon (128)
30 Mauritanie (129)
31 Somalie (130)
32 République Centrafricaine (132)
33 Sierra Leone (134)
34 Liberia

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

4 Commentaires
  1. Pico dit

    Suis un Sénégalais et je trouve cette classement d’une arrogance et un manque de respect très oser à l’égard des pays comme le nôtre aller consulter l’ONU et interrogé les sur l’armée Sénégalaise le seul pays Africains qui a ses troupes un peut partout dans le monde juste pour faire maintenir la paix la où il y’a conflit ils sont très sollicité par l’ONU et d’autres Organisation le seul pays africains reconnu par les analyste de par sa professionnalisme je restpect nos voisins comme la Mali mais le site qui a fait cette pub quelque soit le Source et d’où il provient c’est de la pure comique et ridicule le 4 Avril c’était notre indépendance aller vérifier notre armées

  2. Saliou dit

    Au moyen le Benin pense a nourri sa population et combien cela coûte pour l’assurance des soldats et engins d’une armee

  3. SOW dit

    Ridicule est ce classement. Depuis quand le mali a une armée ?

  4. Béninois dit

    Le pauvre Bénin se noye dans la politique, normale que notre armée ne prit pas place dans cette liste. 2 ans pour exercer le pouvoir et 3 ans pour préparer les prochaines élections. Et le cycle continue ainsi de suite…. C’est mon opinion, si vous venez demander preuve c’est que vous validez.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.