BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Revue à mi-parcours du document de la stratégie pays: la BAD réaffirme son appui au Bénin

Le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a lancé, jeudi 05 juin 2019 à Cotonou, les travaux de la revue à mi-parcours du Document de stratégie pays (DSP-2017-2021) de la Banque africaine de développement (BAD). Cet atelier est combiné avec la revue annuelle de la performance du portefeuille de la BAD au Bénin.

«L’organisation de cette revue est de visiter les projets des sessions thématiques du Document de stratégie pays (DSP-2017-2021) qui est un processus participatif» a expliqué Yaovi Ede, directeur général du financement au ministère du Plan et du développement.

Pour Marie Laure Aki-Olugbade, directrice du bureau régional de l’Afrique de l’Ouest de la BAD, la revue est positive selon les résultats obtenus. Elle a rappelé les deux piliers d’intervention du groupe de la BAD au Bénin.

Les différents domaines d’intervention de la BAD ont été rappelés par la directrice régionale aux participants. Il s’agit entre autres de l’agriculture, du transport, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, de l’environnement et de la gouvernance.

«Le groupe de la BAD est disposé à accompagner le Bénin dans ses réformes» a indiqué la directrice du bureau régional.

Pour le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, «le Bénin et la BAD entretiennent donc de très bonnes relations de coopération. Le portefeuille actif de la Banque dans notre pays comporte 15 projets dont 12 projets nationaux et 03 projets régionaux. Le montant total de ces engagements est de 361,83 millions d’unités de comptes, soit 290 milliards FCFA environ» a précisé le ministre d’Etat et gouverneur de la BAD.

«A la date du 31 mai 2019, le taux de décaissement global du portefeuille s’établissait à 30,24%. La mise en œuvre du Document de stratégie pays, approuvé en octobre 2017, a permis de relever plusieurs défis. Il s’agit notamment du renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de la mise en place d’infrastructures de soutien à la compétitivité et à l’intégration régionale» a ajouté le ministre d’Etat, chargé du Plan.

Les différents domaines d’intervention passés au peigne fin

Dans son intervention, le ministre d’Etat a abordé les projets financés par la BAD. «Dans le secteur agricole, grâce à l’appui de la BAD, nous avons réalisé l’aménagement de 1350 hectares pour la maîtrise d’eau. Nous avons mis en valeur 792,5 hectares de terres agricoles, réalisé 620 hectares de plantations forestières ainsi que 50 mille hectares de forêts classées enrichies.

L’appui de la BAD a permis également au Bénin de se doter d’un nouvel abattoir à Cotonou et de 10 aires d’abattage dans les villes de Parakou et Bohicon. Ces opérations ont contribué à la hausse des revenus du monde rural avec la création de près de 2000 emplois directs et plusieurs milliers d’emplois indirects.

Dans le secteur de l’énergie, poursuit le ministre d’Etat, «la banque a notamment contribué en 2017, au financement du Plan d’action d’urgence du gouvernement pour parer au déficit de l’énergie électrique à travers une opération d’appui budgétaire.

Cette opération a été renforcée par un deuxième appui budgétaire programmatique 2018-2019 avec la mise en œuvre du Programme d’appui à la compétitivité économique de notre pays.

Avec la contribution de la Banque, nous avons également pu financer des réformes majeures pour l’amélioration de la gouvernance du secteur de l’énergie.

En effet, il faut mentionner que le nouveau siège du bureau de la BAD de Cotonou a été inauguré. La coopération entre le Bénin et la BAD est davantage renforcée.

Par Abdul Wahab ADO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.