BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Secteur agricole au Bénin : Carence en usines de transformation de mangues

Les nouvelles récoltes de mangues ont déjà envahi les marchés béninois qui sont inondés de ce fruit de grande consommation, car le Bénin manque d’usines de transformation dans la filière.

Au Bénin, champs, rues et marchés sont inondés en cette période par les nouvelles récoltes de mangues. Dix gros morceaux de mangues ordinaires à 50 FCFA, c’est à ce prix que le produit est vendu à Ouidah.

«Je cherche celui qui veut prendre pour vider ma maison qui est pleine de mangues» s’est exprimé maman Djossou, âgée d’une soixantaine d’années et revendeuse de mangues rencontrée le week-end dernier à Ouidah.

«Mes mangues tombent et pourrissent dans mes champs de manguiers» a-t-elle confié. «C’est difficile de vendre les mangues en cette période où tout le monde en a» a ajouté maman Mireille, une revendeuse de fruits divers dans le marché de Kpomassè.

La bassine de mangues est vendue à 500 FCFA a indiqué la commerçante. En dehors des communes de Ouidah et de Kpomassè, la situation est pareille.

«A Abomey et Bohicon, les mangues sont un peu partout dans les marchés, les maisons et les champs» a fait savoir Mathias Hounyè, un conducteur de taxi-moto sur l’axe Cotonou-Bohicon.

«Chaque année, ce sont d’importantes quantités de mangues qui pourrissent au Bénin» a expliqué, Mahoussé C. Joukov, ingénieur agronome à l’Université d’Abomey-Calavi.

«Le Bénin ne dispose que d’une usine de fabrication de jus de mangues installée à Natitingou. L’usine de fabrication de jus de mangue a été inaugurée en 2013 sur un site de 2 hectares, à la sortie de la ville» a confié l’agronome.

Cette unité de production devrait permettre de transformer environ 3000 tonnes de mangues chaque année et devra créer environ 70 emplois. Mais depuis son installation, cette usine est déjà confrontée à quelques difficultés dont les plus importantes sont l’absence de magasin de stockage, le problème d’alimentation constante en énergie électrique, le faible débit d’eau ainsi que l’équation de l’organisation de la collecte des mangues» a détaillé l’ingénieur agronome de l’Université d’Abomey-Calavi.

En effet, cette situation devrait interpeler tous les acteurs notamment les opérateurs économiques qui devraient revoir leur stratégie pour le développement du secteur industriel.

Par ailleurrs, toutes les régions du Bénin sont favorables à la production de mangues. Un atout économique pour le pays dans cette filière.

Les quantités de mangues produites annuellement par le Bénin diffèrent suivant les régions, dépendant d’une multitude de facteurs incluant les surfaces et les variétés cultivées, les conditions agro climatiques, les méthodes de culture et les rendements à l’hectare.

Chaque saison, le Bénin produit plus de 30 000 tonnes de mangues dans différentes régions. Pendent qu’une partie de cette production pourrit aux abords des grandes voies et dans les marchés et les champs.

Une transformation industrielle dans divers secteurs agricoles s’impose au Bénin

L’usine de fabrication de jus de mangues de Natitingou fait partie des six usines agricoles installées par le gouvernement dans le cadre de la promotion de la transformation des matières premières locales. Les autres usines sont installées à Kpomassè pour la tomate, Allada pour l’ananas, Za-Kpota pour les agrumes, Bantè et Parakou pour l’amande de cajou…. Une multiplication des usines de transformation s’impose au Bénin pour booster le développement.

Pour y parvenir, cela passera par une organisation de la campagne des récoltes dans chaque filière comme celle du coton, la formation des producteurs sur les stratégies de conservation, de transformation et sur les marchés d’écoulement existants et l’expérimentation des techniques.

Les productions de mangues en Afrique et dans le monde

Selon une étude de la FAO en 2010, le Sénégal est troisième exportateur de fruit d’Afrique de l’Ouest derrière la Côte-d’Ivoire et le Burkina-Faso. Le Nigeria est le plus grand producteur des mangues de la sous-région, avec une production annuelle moyenne de 744 000 tonnes sur la période 2006 à 2010.

Le Niger et la Guinée ont produit respectivement 13% des 1,38 million tonnes récoltées dans la CEDEAO sur la période, suivis par le Mali (6%), le Sénégal (3%), la Côte d’Ivoire (3%), le Tchad (2%), et le Bénin et le Burkina Faso (1% respectivement). Les pays de la CEDEAO couvrent environs 38% de la récolte totale des mangues du continent africain.

Leur production s’est accrue de 3% par année en moyenne, soit de 1,2 million de tonnes en 2006 à presque 1,4 million des tonnes en 2010 selon une étude des la FAO. Le continent Africain est la seconde région productrice des mangues après l’Asie.

Sa production s’est accrue de 3.5% par année, de 3.2 millions tonnes en 2005 et 2006 à un peu plus de 3.6 million tonnes en 2009/10. L’Asie est la région avec la plus grande production de mangues.

Avec un taux de croissance moyen annuel de 5% par année, la région a obtenu 72% de la production globale de mangues en 2005/06 (21 million tonnes) et presque 76% en 2009/10 (28 millions tonnes).

L’Inde est le plus gros producteur de mangues au monde, 0,41% de la production mondiale en 2009 et 2010. Les autres principaux producteurs asiatiques sont, par ordre d’importance, la Thaïlande (8% de la production mondiale en 2009/10), l’Indonésie (7%), Pakistan (6%), la Chine et le Bangladesh (3% respectivement).

La production des pays de l’Amérique Centrale et des Caraïbes a diminué régulièrement, de presque 3 million de tonnes en 2005 et 2006 à 2010. Elle est concentrée au Mexique, suivi de loin par le Cuba et l’Haïti. La production Sud-Américaine s’est maintenue durant les derniers cinq saisons autour de 2 millions de tonnes par an.

Le Brésil en récolte les deux-tiers environs, suivi de très loin par la Colombie, le Pérou et l’Équateur. Les récoltes des autres petits producteurs (Australie, Espagne, Etats-Unis) se sont légèrement accrues durant la période, totalisant toutefois moins de 100 000 tonnes par an.

Par Abdul Wahab ADO

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.