BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Transport d’hydrocarbures : le pipeline Bénin – Niger franchit une nouvelle étape

Le projet de construction d’un pipeline qui reliera les bassins pétroliers du Niger et le port de Cotonou vient de franchir une nouvelle étape avec le gouvernement béninois qui a approuvé les négociations menées avec une société chinoise et la transmission au Parlement pour autorisation de ratification de l’accord bilatéral signé entre le Bénin et le Niger.

Le Conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 s’est penché sur le projet de construction et d’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par pipeline entre le Niger et le Bénin.

Au cours de sa séance, l’exécutif béninois a approuvé les négociations qui se sont menées entre le Bénin et la société chinoise China national Oil and Gas exploration and Development Company LTD, dans le cadre dudit projet.

Selon le compte rendu du Conseil des ministres, l’approbation du gouvernement béninois fait suite à la signature de l’accord bilatéral entre le Bénin et le Niger en janvier 2019 sur la construction et l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par oléoduc.

«Ces investissements structurants feront du Bénin un hub en matière d’exportation de pétrole brut tout en renforçant les capacités opérationnelles des acteurs du secteur pétrolier béninois», explique le compte rendu du Conseil des ministres qui précise que la prochaine phase du processus, consiste en la signature de l’accord avec la Société West African Oil Pipeline Benin Company (WAPCO Benin), société de droit béninois, créée en vue de construire, exploiter et entretenir le système de transport béninois, pour former avec le système de transport nigérien, un système de pipeline intégré provenant du Niger et traversant le territoire du Bénin jusqu’à sa côte.

De même, le conseil des ministres annonce la transmission à l’Assemblée nationale, pour autorisation de ratification de l’accord bilatéral signé entre le Niger et le Bénin dans le cadre de la construction et de l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par pipeline.

Ainsi, à la suite de la signature en janvier 2019 de cet accord par les deux Etats pour la mise en œuvre du projet, le gouvernement béninois saisit la fin des négociations avec les partenaires pour solliciter du Parlement l’autorisation de ratification dudit accord, une formalité substantielle qui constitue une étape importante pour la réalisation de cette infrastructure.

Le Parlement du Niger a déjà ratifié l’accord bilatéral

Le projet de loi portant ratification de l’accord bilatéral relatif à la construction et à l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par pipeline, signé le 23 janvier 2019 à Niamey entre le Niger et le Benin a été adopté par le Parlement nigérien le lundi 03 Juin 2019 en séance plénière.

D’un coût de plus 2400 milliards FCFA, l’infrastructure d’une longueur de près de 2000 Km sera construite sur une période de 2 ans avec pour possibilité d’évacuation de 90.000 barils par jour.

Selon, le rapport de la Commission des affaires étrangères et de la coopération du Parlement du Niger, le présent accord permet un droit de transit au bénéfice du Benin pendant la période de l’exploitation du pipeline, un droit fixe.

Le texte stipule que le prélèvement par baril est de 0,5 dollars pendant les 10 premières années puis sera augmenté de 0,25 dollars tous les 5 ans à l’issue de la période de 10 ans sans pouvoir dépasser 1,50 dollars. L’ouvrage quitte Agadem (Nord-est du Niger) jusqu’à la côte béninoise en vue du transport du pétrole brut nigérien.

Par Joel YANCLO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.