BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Vacances scolaires au Bénin : quand certains jeunes s’occupent  sainement

Les vacances sont un moment où les élèves restent inoccupés pour mieux se reposer. Mais au contraire, les élèves en vacances ont des travaux qui leurs sont confiés pour bien gérer cette période.

Gilles Towadan est élève en classe de quatrième. Depuis plusieurs semaines, il aide son papa couturier dans son atelier. Une occasion pour lui d’apprendre tout doucement le métier.

«C’est plus rassurant pour moi de savoir que mon garçon ne se promène pas à longueur de journée mais qu’il fait quelque chose d’utile», confie le père de Gille.

Comme cet élève, apprenti tailleur de circonstance, nombreux sont les jeunes qui gèrent bien leurs vacances ou qui se voient contraints de s’occuper d’activités plus saines et valorisantes. Après une période de neuf mois de travail acharné, les élèves bénéficient d’un repos de plus de deux mois. C’est les grandes vacances. Ce repos concerne seulement le cerveau parce que c’est bien lui qui travaille beaucoup pendant les études. Bien entendu, les élèves en vacances sont amenés à aider leurs parents ou les domestiques dans certains travaux.

«Pendant les vacances, c’est moi qui puise toujours de l’eau, car notre groom part chez lui chaque fois que les vacances commencent», dit, Stévie élève en 3ème. Elle continue à signaler que d’autres activités lui sont confiées.

D’autres ont révélé que leurs travaux en vacances consistent dans la plupart des cas en des activités ménagères.

Ces travaux ménagers ne concernent pas seulement les filles, même les garçons font eux aussi ce genre d’activités.

«Quand je suis en vacances, je prépare toujours le repas de midi, car mes parents partent le matin au travail», explique un jeune garçon de 16 ans. «Nous sommes trois et nous ne sommes que des garçons et maman insiste beaucoup sur le fait que nous devons apprendre à tout faire. Etant l’ainé, beaucoup de travaux reposent sur moi.

En plus des travaux ménagers, ces enfants profitent de cette période de vacances pour visiter les familles se trouvant loin de chez eux ou prendre des sorties avec leurs parents. Ils pratiquent aussi des jeux sportifs comme le football, le volley ball,…et cela se fait le week-end ou le soir quand ces enfants ont terminé leurs tâches du jour.

Ces activités sportives pour les enfants en vacances se font dans des associations organisées pour certains, mais il y en a d’autres qui les pratiquent en privé. Les élèves provenant des familles peu aisées passent leurs vacances à la recherche de quoi s’assurer une belle reprise des classes en faisant différents travaux rémunérés. Elie, élève en première profite toujours des vacances pour faire de petites activités qui lui rapportent de l’argent.

«Entre tenir un centre informatique, aider en tant qu’ouvrier, vendre des produits avec des grossistes qui sont dans le besoin ou laver les auto-motos, je trouve toujours mon compte. C’est de cette façon que je passe toujours mes vacances.

En définitive, ces élèves conseillent à leurs confrères qui restent les mains croisées quand ils sont en vacances de changer de comportement et d’aider leurs parents dans leurs activités ou de trouver la façon la plus saine de s’occuper.

Des cours de soutiens…

Un cours de soutien ou cours de renforcement apporte un éclairage nécessaire à l’élève en difficulté. De manière générale, une séance à domicile familial par semaine suffit pendant les vacances.

En effet, un cours de soutien scolaire est un accompagnement pédagogique qui permet aux élèves de développer leurs compétences, combler leurs lacunes dans une ou plusieurs matières ou encore préparer un examen.

Pendant les vacances, nombreux sont les parents qui inscrivent leurs enfants surtout ceux en séries scientifiques. Olivier, un élève qui passent en terminale s’exprime : «Depuis la classe de seconde C, je bénéficie toujours des cours de soutiens en mathématiques, physiques et chimie». Il s’agit d’un complément éducatif qui ne remplace en aucuns cas l’école.

A cette occasion, l’élève bénéficie donc, à travers une séance de soutien scolaire, de cours (ré) expliqués en détail et de manière alternative à l’enseignement traditionnel, de réponses claires à toutes les questions, même les plus redondantes, d’une méthodologie de travail et de révisions renforcée ou renouvelée si l’élève n’en avait pas. Mieux, c’est une occasion d’aide dans son orientation scolaire, en fonction de ses attentes et de ses capacités.

«Il est difficile de décrire un cours de soutien de manière générale puisque chaque cours est unique, et se veut adapter aux besoins de l’élève et aux attentes des parents», explique Darius Djègbéto enseignant des mathématiques.

Le cours de soutien se déroule principalement au domicile de l’élève, mais l’élève peut également se déplacer dans un établissement s’ils sont plusieurs à recevoir cet encadrement.

«45 jours de cours de soutiens, c’est ce que j’autorise mes enfants à suivre, trois semaines après les vacances. Ceci leur permet de ne pas s’adonner à trop de distractions et de s’éloigner complètement des cahiers.

Par Dorice DJETON

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.