BÉNIN24 TÉLÉVISION
Toute l'actualité en continu et en temps réel

Vente illite de médicaments et rançonnement dans les formations sanitaires : les mises en garde du ministre de la santé

Contrairement à la note de circulaire du 22 août 2018 portant interdiction de la vente illicite des médicaments et consommables médicaux, rançonnement et vol de matériel dans les structures sanitaires publiques, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, à travers un communiqué en date du 09 mai dernier, annonce qu’il lui est revenu avec persistance que certains agents de santé s’adonnent encore à cette pratique.

Par ce communiqué, il rappelle que toutes ces infractions sont punies par le code pénal et la loi portant protection du consommateur en République du Bénin, des peines privatives de liberté et autres.

Au plan disciplinaire, ces actes sont considérés comme fautes graves et passibles de sanctions pouvant aller jusqu’à la rupture du contrat de travail, conformément à la loi portant statut général de la fonction publique.

Mettant en garde les contrevenants, l’autorité ministérielle précise que tout agent pris en flagrant délit de vente illicite de médicaments et consommables médicaux, de rançonnement des patients et de vol de matériel dans les structures sanitaires, ou autres infractions similaires, s’expose à la rigueur de la loi.

Benjamin Hounkpatin en appelle à la responsabilité des directeurs et autres responsables des formations sanitaires dans le déclenchement des procédures appropriées à l’endroit de tout contrevenant.

Par Aubin AHEHEHINNOU

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

LÉGISLATIVES 2019

LÉGISLATIVES 2019

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.